SORTIE LE 4 DÉCEMBRE

Peut-on faire rire en traitant d’un sujet grave ? Pour le duo de cinéastes Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière – à qui l’on doit la pièce et le film à succès Le prénom – la réponse est oui. Dans leur nouvelle production, Le meilleur reste à venir, on découvre César et Arthur, deux amis de longue date que tout oppose, qui vont décider de rattraper le temps perdu et passer du bon temps ensemble suite à un malentendu. Le premier, joué par Patrick Bruel, pense que son ami, qui apparaît à l’écran sous les traits de Fabrice Luchini, est atteint d’un cancer incurable, alors que c’est lui qui en fait est concerné par ce diagnostic. Pour cette comédie drôle et émouvante, les metteurs en scène ont puisé dans une expérience vécue, avec la mort de l’actrice Valérie Benguigui, disparue avant la sortie du Prénom en 2012, suite à un cancer du sein. « Nous étions à l’époque partagés entre l’euphorie liée au succès de la pièce et du film, et la tristesse provoquée par sa disparition », ont déclaré les réalisateurs, qui ont tenu à retranscrire cet état d’esprit dans leur scénario.