© DR

S’appuyant sur son histoire, Nancy entend se (re)positionner sur la carte du thermalisme. La création d’un pôle thermal appelé « Grand Nancy Thermal », est initié pour une entrée en fonction d’ici 2023. L’ambition est de créer ou de rénover différents sites, en s’appuyant sur l’existant, au cœur de Nancy, afin d’y développer des espaces de bien-être, de santé, des équipements sportifs et une offre hôtelière. Construit par Bouygues, le projet est financé et géré par le groupe Compagnie Européenne des Bains-Valvital, qui détient onze stations thermales, dans le cadre d’une concession de 30 ans. 110 millions d’euros sont investis dans l’opération dont 20 M€ financés par la Métropole du Grand Nancy et 5 M€ par la région Grand Est. 260 emplois directs et quelque 2 000 emplois indirects sont annoncés.