© DR

Après la production de lait de jument et la vente de chevaux pour l’attelage et la selle depuis 1989, le Domaine de la Voie lactée se lance en 2012 dans la production et la vente directe de cosmétiques bio issus du lait de jument : masques, sérums, lait raffermissant et démaquillant ou encore savons. « Il existait une vraie demande pour des cosmétiques sains issus de ce produit si particulier, explique Dominique Vogel. En connaître la provenance est devenu indispensable pour le client : la vente directe répond à ce besoin ». Les produits Jum’voilac sont vendus sur les marchés fermiers, salons bio et foires dans toute la France, ainsi que via leur site web.

En 2014, le Domaine de la Voie lactée, installé dans le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord, remporte le prix des Plus Belles Prairies de France au Salon de l’agriculture à Paris. « Cette terre d’une grande richesse, appréhendée comme un organisme vivant selon les principes de l’agriculture biodynamique, est la base de tout ». Une société familiale en plein développement puisque les enfants rejoignent l’aventure : Venceslas, spécialisé en ingénierie agricole, Guillaume, diplômé en commerce international et Éléonore, étudiante à l’EM, l’école de commerce de Strasbourg, actuellement community manager pour Jum’voilac, seront ceux qui développeront la société dans les années à venir.

www.jumvoilac.com