SORTIE LE 25 SEPTEMBRE

Ce monument du théâtre de boulevard fait son retour au cinéma, après avoir été porté à l’écran en 1951 par Claude Barma. Cette fois, c’est Jalil Lespert qui livre sa version de cette pièce à succès signée Feydeau, dont la première représentation au Théâtre du Palais-Royal remonte à 1896. Le réalisateur d’Yves Saint Laurent a transposé Le dindon dans les années 60, en s’entourant d’un casting 4 étoiles qui réunit Danny Boon et Guillaume Gallienne, dans la peau de Pontagnac et Vatelin, mais aussi Alice Pol, Ahmed Sylla, Laure Calamy et Camille Lellouche. Le synopsis : Monsieur de Pontagnac a eu un coup de foudre pour Victoire, sauf que cette dernière est la femme de Vatelin, un de ses amis. Et si le notaire le prend plutôt bien, Victoire elle n’est pas si simple à manipuler. Très vite, la fidélité des uns et des autres est remise en question. Les choses se corseront avec l’arrivée dans le décor de Rediop, soupirant de Victoire, et Suzy, ancienne flamme de Vatelin.