© 123RF

Salariés du Département, les assistants familiaux ont pour mission d’accueillir les enfants que lui confie la collectivité pour leur permettre de grandir et de s’épanouir dans de bonnes conditions. 30 postes sont à pourvoir dans les prochains mois. À la clé : une formation, une rémunération évolutive et un métier valorisant.

« Le Département de la Moselle emploie 260 assistants familiaux (AF) et ambitionne d’en recruter une trentaine de plus, dans les prochains mois. Les candidats vivant sur l’axe Metz-Thionville sont tout particulièrement invités à entrer en contact avec nous. Les recrutements sont ouverts », souligne la direction de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) de la Moselle.

L’AF a pour missions d’accueillir un (ou plusieurs) enfant à son domicile, de le choyer, de l’encadrer et de l’accompagner mais également de veiller à son éducation, à sa sécurité, à sa santé et à son bien-être afin qu’il puisse s’épanouir. Assurément un très beau métier même s’il est, aussi, très exigeant, en termes de disponibilité et d’implication. Les enfants confiés au Département ont souvent des parcours compliqués qu’il faut être en mesure de gérer :  « il importe de ne pas idéaliser, c’est un métier valorisant et passionnant mais qui nécessite l’adhésion de toute la famille, de se former et d’avoir envie de travailler en équipe ».

La formation qui est obligatoire, dure 300 heures sur deux ans. 60 heures de formations sont à effectuer avant l’accueil du premier enfant. « Une partie de la formation se fait à Metz, au CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) mais nous travaillons à la mise en place de modules de formation sur l’ensemble des territoires mosellans, pour plus de proximité », précise la direction de l’ASE. Bien évidemment l’intégralité de la formation est prise en charge par le Département, l’AF étant un salarié à part entière. La rémunération mensuelle évolue compte tenu du nombre d’enfants accueillis au sein du ménage. Actuellement le salaire brut est de 1 218 € pour l’accueil d’un enfant, de 1 928,50 € pour l’accueil de deux enfants et 2 639 € pour l’accueil de trois enfants. À cela s’ajoutent diverses indemnités visant à assurer la prise en charge des frais liés à l’éducation, aux loisirs, à l’entretien…

Il n’y a pas de profil type pour devenir assistant familial. Peuvent postuler les hommes et les femmes, seuls ou en couple, avec ou sans enfant, vivant en maison ou en appartement. Il n’y a pas non plus d’exigences en termes de diplômes et d’âges (il faut être néanmoins majeur). Il est nécessaire, en revanche, d’être titulaire du permis de conduire et de posséder un véhicule. Les candidats qui ont une expérience de la parentalité sont privilégiés. Bien entendu, une sélection est opérée parmi les candidats.

Si l’AF s’occupe au quotidien de l’enfant confié, à son domicile, il n’est jamais livré à lui-même, bien au contraire. L’assistant familial est en contact permanent avec des éducateurs spécialisés, des assistants sociaux, des puéricultrices, des psychologues… Les parents de l’enfant accueilli sont, bien entendu, également impliqués dans l’éducation de leur fils ou de leur fille. « Les échanges sont nombreux et divers. Nous veillons également à entretenir une relation de proximité entre les services et les AF via différents outils : une newsletter numérique, des réunions régulières, des groupes de parole… Il est important que les AF soient et se sentent entourés », précise le directeur de l’ASE.

Le Département veille actuellement sur 1 800 enfants, âgés de 3 mois à plus de 18 ans. 40 % vivent dans des familles et 60 % dans des institutions. L’ambition des recrutements en cours vise précisément à se rapprocher d’un parfait équilibre. La collectivité souhaite fortement permettre à un maximum d’enfants de grandir dans une famille plutôt que dans une structure spécialisée. La Moselle fait d’ailleurs partie des Départements les plus actifs en la matière.

Pour parfaire sa prise en charge, le Département a récemment développé une équipe d’AF qui a pour mission d’assurer des accueils d’urgence pour des enfants de moins de trois mois, sur l’ensemble du territoire mosellan. Une seconde équipe se charge, quant à elle, plus spécifiquement d’accueillir des mineurs non accompagnés, dans le cadre d’une prise en charge individualisée. « Les nouveaux assistants familiaux que nous allons recruter auront la possibilité d’intégrer l’une ou l’autre de ces équipes, s’ils le désirent », conclut la direction de l’ASE qui invite toutes les personnes intéressées, à se manifester sans plus attendre.

Pour obtenir davantage d’informations sur le métier d’assistant familial ou engager une procédure pour devenir famille d’accueil, contacter :
Direction de la Solidarité
Direction de l’Enfance, de la Famille et de l’Insertion
Aide Sociale à l’Enfance
Pôle Placement familial
Tél. : 03 87 37 58 48
assistantfamilial@moselle.fr