© 123RF

Après avoir été l’une des premières régions allemandes à avoir pris des mesures strictes contre l’épidémie de coronavirus, comme par exemple la fermeture de tous les établissements scolaires et de presque tous les commerces, la Sarre a présenté les premiers assouplissements des règles qui s’appliquent à partir de ce lundi (20 avril). En plus des supermarchés, des drogueries et des magasins de bricolage qui sont restés ouverts même au plus dur du confinement, les commerces de moins de 800 m² pourront rouvrir leurs portes de même que les concessionnaires auto et les librairies peu importe leur taille. Néanmoins, les règles de distanciation restent de mise et le port du masque est recommandé dans les magasins et les transports en commun, même s’il n’est pas obligatoire.

Tous les rassemblements culturels ou cultuels restent cependant interdits au moins jusqu’au 4 mai. C’est à cette date que les écoles doivent rouvrir. Pour éviter les risques de contagion et une deuxième vague du virus, seules les classes d’examen seront de retour et par petits groupes. Les autres classes devront attendre que tous les Länder allemands se mettent d’accord sur une date de reprise globale. Les crèches, en revanche, risquent de rester fermées jusqu’aux vacances d’été. Les enfants des personnels soignants sont cependant accueillis dans les structures habituelles. Cet accueil d’urgence pourrait être étendu aux enfants de commerçants au fur et à mesure que les magasins seront de nouveau autorisés à ouvrir.

Tous les festivals ont été annulés jusqu’au 31 août. Les bars et les restaurants restent fermés jusqu’à nouvel ordre même s’il leur est possible de proposer des plats à emporter et de livrer à domicile. Les groupes de plus de trois personnes restent interdits sauf si celles-ci font partie d’un même foyer.