© Droits réservés

Lancé il y a 24 ans par Lorraine Tourisme, le Pass Lorraine est un véritable sésame pour découvrir la Lorraine. Plus de 150 000 personnes l’ont déjà adopté.

Gratuite, cette carte qui s’adresse aux personnes seules, aux couples et aux familles, permet de bénéficier d’avantages et de réduction sur une sélection de sites touristiques : musées, châteaux, parcs de loisirs, restaurants, fermes-auberges. Et cela tout au long de l’année.

Cette année, ce sont près de 170 offres spéciales qui sont proposées par les partenaires répartis dans les 4 départements lorrains. Pour bénéficier des avantages du Pass Lorraine, il suffit tout simplement de le présenter lors de votre arrivée sur le site ou au moment de votre réservation.

Vous pouvez obtenir votre Pass Lorraine de trois manières. Vous avez la possibilité d’en faire la demande par internet sur www.passlorraine.com. Votre carte vous sera alors envoyée à votre domicile sous une quinzaine de jours, gratuitement. Vous pouvez également la demander auprès des 70 offices de tourismes partenaires ainsi que dans les agences du Crédit Agricole de Lorraine (hors Vosges).

Pour tout savoir sur le Pass Lorraine et ses bons plans, un flyer est disponible dans tous les sites partenaires. Des informations sont également disponibles sur le site internet de Pass Lorraine. Vous pouvez aussi rejoindre la communauté Pass Lorraine sur Facebook. Elle compte plus de 45 000 fans et permet de profiter d’offres spéciales et de bons plans de dernière minute.


Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion – Gravelotte (57)

Situé à Gravelotte, le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion est exclusivement consacré à cette période sombre de l’histoire de la Moselle. Très moderne dans son approche muséographique,  il accueille une salle immersive qui plonge le visiteur au cœur même de l’Histoire.

Le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion, à Gravelotte, en Moselle est le seul musée, en Europe, à être consacré, exclusivement, à l’histoire de la guerre de 1870 et de l’annexion de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine à l’Empire allemand (1871-1918). L’édifice, très moderne sur le plan architectural, est d’ailleurs installé sur les lieux mêmes des combats d’août 1870, en face du monument commémoratif le plus important de la guerre de 1870 : la Halle du Souvenir.

C’est en 2014 que ce musée a vu le jour, à l’initiative du Conseil départemental de la Moselle désireux de faire mieux connaitre cette période importante dans l’histoire du département. Ce qui est remarquable, c’est que ce musée aborde ces années sombres sous un angle original, en offrant de multiples approches. La guerre est bien évidemment très présente mais le musée lève également le voile sur la vie pendant l’annexion, sur les coulisses et les tensions qui aboutiront, quelques années plus tard, à la Première Guerre Mondiale.

Les collections, françaises et allemandes, sont riches de leur qualité, de leur diversité. La salle d’exposition permanente d’une surface de 900 m² présente des objets militaires, des peintures remarquables, des sculptures, des éléments de monuments et des objets de la vie quotidienne. Tous ces « témoins » racontent cette époque de manière d’autant plus intéressante et prenante que le parcours muséographique est particulièrement réussi. Cela tient à la qualité des collections mais également à la grande place accordée à l’image. De nombreux documents audiovisuels accompagnent le visiteur tout au long de sa visite.

Depuis le début de cette année, le Musée de la Guerre de 1870 et de l’Annexion a franchi une nouvelle étape en la matière. Dans le cadre du déploiement du numérique sur ses sites « Passionnément Moselle », le Département de la Moselle a doté le musée d’une nouvelle salle immersive. Le décor est celui de la toile de tente de l’état-major de l’armée française. Sur les parois de la salle, est projeté, à 360°, un court-métrage intitulé Les Moissons de la rage, réalisé par Patrick Basso. Ce décor, ces images mais également les effets sonores et lumineux, plongent, physiquement, le visiteur au cœur de l’Histoire, dans les derniers instants de la bataille de Saint Privat. Un grand moment d’émotions.

Du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h
http://www.mosellepassion.fr/index.php/les-sites-moselle-passion/musee-de-la-guerre-de-1870

L’Abbaye des Prémontrés (54)

© Droits Réservés

© Droits Réservés

L’abbaye des Prémontrés a traversé les siècles tel un phénix renaissant de ses cendres. Ce Monument historique du XVIIIe siècle, bordé par la Moselle, sis à quelques centaines de mètres de l’emblématique place Duroc, a notamment subi un terrible incendie survenu en septembre 1944. L’endroit est aujourd’hui plein de vie. Il accueille de nombreux touristes désireux de découvrir son église et son chœur mais également ses escaliers majestueux, ses pièces historiques, sa bibliothèque qui abrite une riche collection d’ouvrages, notamment dédiée à l’histoire de la Lorraine. Et puis, il y a ses trois superbes jardins également dont le plus récent, un jardin à la française, a été inauguré, l’an dernier. Aux touristes se mêlent les clients de son hôtel et les visiteurs séduits par les nombreux évènements culturels organisés tout au long de l’année : expositions, rendez-vous gastronomiques, des ateliers d’écriture… Le programme des prochains mois est à découvrir sur le site de l’Abbaye.

www.abbaye-premontres.com

Musée de l’Image – Épinal (88)

© Droits Réservés

© Droits Réservés


À Épinal, la tradition imagière remonte au 18e siècle et atteint son apogée tout au long du 19e siècle. En 2003, lorsque la ville a choisi de créer le Musée de l’Image, elle l’a tout naturellement adossé à l’Imagerie d’Épinal pour former la Cité de l’image. Ce musée, labellisé Musée de France, abrite une collection de plus 110.000 images, du 18e au 21e siècle. En confrontant les images populaires avec des photographies contemporaines mais également des œuvres musicales ou littéraires, le musée invite à un voyage dans le temps mais aussi dans l’espace grâce à une belle collection de photographies, d’estampes et de dessins « du monde ». Tout au long de l’année, le Musée de l’Image accueille également des expositions temporaires d’excellente facture. Le site se visite en famille, des animations et des outils pédagogiques attendent les plus jeunes. À noter que pour des raisons de conservation, la température des salles du Musée se situe entre 18 et 22 degrés. C’est appréciable quand le soleil vosgien frappe fort au cœur de l’été, mais les plus frileux se muniront d’une petite laine.

www.museedelimage.fr

Les Épices Curien à Écouviez (55)

© Droits Réservés

© Droits Réservés

« La carte de notre hôtel-restaurant, Bib Gourmand 2019 au guide Michelin, change 6 fois par an pour suivre les produits frais de saison. Notre cuisine met en avant les saveurs, les herbes fraîches du jardin, ainsi que les épices d’ici et d’ailleurs », soulignent Valérie et Pascal Mertz, Maître Restaurateur, qui dirigent Les Épices Curien à Écouviez. Cette table généreuse et conviviale est à découvrir lors d’une petite escapade au cœur de la Lorraine Gaumaise. La citadelle de Montmédy, l’abbaye d’Orval, en Belgique, ou bien encore les sites de la guerre 14-18 à Verdun, sont quelques-uns des sites à visiter dans les environs. Et pourquoi ne pas prendre son temps ? Les Épices Curien compte également 4 chambres d’hôtel, coquettes et confortables. Au registre des petits bonheurs appréciables durant la belle saison, l’établissement dispose, également, d’une belle terrasse ombragée.

www.lesepicescuriens.com