© Droits réservés

Lancé il y a 24 ans par Lorraine Tourisme, le Pass Lorraine est un véritable sésame pour découvrir la Lorraine. Plus de 150 000 personnes l’ont déjà adopté.

Gratuite, cette carte qui s’adresse aux personnes seules, aux couples et aux familles, permet de bénéficier d’avantages et de réduction sur une sélection de sites touristiques : musées, châteaux, parcs de loisirs, restaurants, fermes-auberges. Et cela tout au long de l’année.

Cette année, ce sont près de 170 offres spéciales qui sont proposées par les partenaires répartis dans les 4 départements lorrains. Pour bénéficier des avantages du Pass Lorraine, il suffit tout simplement de le présenter lors de votre arrivée sur le site ou au moment de votre réservation.

Vous pouvez obtenir votre Pass Lorraine de trois manières. Vous avez la possibilité d’en faire la demande par internet sur www.passlorraine.com. Votre carte vous sera alors envoyée à votre domicile sous une quinzaine de jours, gratuitement. Vous pouvez également la demander auprès des 70 offices de tourismes partenaires ainsi que dans les agences du Crédit Agricole de Lorraine (hors Vosges).

Pour tout savoir sur le Pass Lorraine et ses bons plans, un flyer est disponible dans tous les sites partenaires. Des informations sont également disponibles sur le site internet de Pass Lorraine. Vous pouvez aussi rejoindre la communauté Pass Lorraine sur Facebook. Elle compte plus de 45 000 fans et permet de profiter d’offres spéciales et de bons plans de dernière minute.


Walygator Parc à Maizières-lès-Metz (57)

walygator © lorraine-tourisme

walygator © lorraine-tourisme

Le parc d’attractions Walygator Parc a entamé sa saison 2019 sur les chapeaux de roue à l’occasion de son 30e anniversaire. Proposant déjà une quarantaine d’attractions destinées aux petits comme au grands, le site s’enrichit encore de quelques nouveautés à découvrir en famille ou entre amis.

Walygator Parc a fêté ses 30 ans le 11 mai dernier. C’est en 1987, non loin du pôle thermal et touristique d’Amnéville, près de Metz, qu’est créé le parc alors dédié aux Schtroumpfs. Le site a ensuite quelques périodes de turbulences, des hauts et des bas qui ont certainement donné des sueurs froides à ses propriétaires successifs. Mais après tout, c’est toute l’ambition d’un parc d’attractions que de générer de grosses émotions.

Aujourd’hui, Walygator Parc, comme il s’appelle depuis 2007, fait partie des sites mosellans les plus visités. Les raisons de ce succès sont multiples. Le site accueille plus d’une quarantaine d’attractions destinées à toute la famille. Pour les amateurs de grands frissons, il y a notamment le « Monster », soit 1,2 km d’adrénaline, 6 inversions avec looping et vrilles qui font de lui un des plus grands et le plus long ‘roller-coaster’ d’Europe. Mais les tout-petits, dès 1 an, sont également à la fête avec une dizaine d’attractions qui leur sont exclusivement réservées.

Autre raison de l’engouement du public, l’endroit se veut résolument festif et convivial, tout est fait pour passer une agréable journée grâce à une offre diverse en matière de restauration et à des spectacles exclusifs. Tout au long de la saison 2019, le public est invité à découvrir le « Crazy Show », un spectacle créé et mis en scène par le magicien Tim Silver qui est l’une des figures montantes de la magie en France et à l’international. Ce spectacle mêle prouesses aériennes et performances exceptionnelles, le tout saupoudré d’une grosse dose d’humour. Autre nouveauté à découvrir, une zone thématique centrée sur le Far West permettant de s’immerger dans le quotidien de l’ouest américain.

Au registre de ses atouts qui lui permettent aujourd’hui de se rapprocher des 300 000 visiteurs par an, Walygator Parc a également développé toute une palette de packs et autres « pass » permettant à chacun d’opter pour la formule qui lui convient le mieux. À ce propos, il est possible de commander ses tickets directement en ligne.

Pour plus d’informations (ou prendre ses billets), voir : www.walygatorparc.com

Musée de l’École de Nancy (54)

musee-ecole-de-nancy© Regine Datin

musee-ecole-de-nancy© Regine Datin

Le musée de l’École de Nancy a pour particularité d’être l’un des rares musées français dédié à un mouvement artistique, en l’occurrence à l’Art nouveau nancéien. Situé dans l’ancienne propriété du plus important mécène et collectionneur de l’École de Nancy, Eugène Corbin, il abrite une riche collection d’objets et de pièces qui témoignent de la diversité des techniques et de la créativité des artistes de cette « école » : meubles, verreries, tissus, céramiques. Bien évidemment, le Nancéien Emile Gallé est tout particulièrement bien « représenté ». Le musée possède une collection de verreries riche de plus de 400 pièces, mais aussi des œuvres de céramique et des meubles de celui qui a fondé l’École de Nancy et en a été le premier président. Le musée de l’École de Nancy est d’autant plus agréable à visiter qu’il s’en dégage une subtile atmosphère 1900 invitant à prendre son temps. Une douce lenteur qui permet d’entrer dans l’intimité de chacun des artistes.

Pour tout savoir : www.ecole-de-nancy.com

 


Restaurant La Résidence (88)

la-residence © lezardscreation

la-residence © lezardscreation

Poitrine d’agneau confite, houmous de fève à la coriandre, pommes de terre grenailles et jus perlé. Terrine de foie gras de canard maison à la rhubarbe et safran des payoux. Grillade de Saint-Jacques, dorade royale et langoustines aux asperges vertes, huile de pomme verte, mayonnaise émulsionnée aux agrumes. Ce sont quelques exemples de ce que l’on pouvait déguster au restaurant La Résidence, au Val d’Ajol, dans les Vosges, fin mai. La date est importante car le chef-cuisinier Cédric Bongeot fait évoluer la carte très régulièrement. Une chose est certaine si les plats évoqués supra ne sont plus disponibles, ceux qui les remplaceront, seront tout aussi « superbes ». « La cuisine de Cédric est à son image : les pieds sur terre, enracinée dans le terroir vosgien, mais résolument ouverte sur le monde extérieur. Un subtil mélange d’influences diverses qui enrichit de manière étonnante le contenu de l’assiette », souligne La Résidence. Dirigée depuis 50 ans par la famille Daval-Bongeot, la Résidence, c’est également une belle demeure du XIXe qui abrite une cinquantaine de chambres et des équipements de loisirs et de bien-être. Et puis, il y a le « grand dehors », la Résidence est lovée dans la superbe nature vosgienne. À savourer le temps d’un week-end.

www.la-residence.com

Des Flammes à la Lumière (55)

Des Flammes a la lumiere © I-ldd-Connaissanc

Des Flammes a la lumiere © I-ldd-Connaissanc

Plus de 500 000 spectateurs ont déjà vu ce spectacle grandiose, le plus grand spectacle son et lumière d’Europe sur la guerre 14-18 qui est programmé, tous les étés, dans les carrières d’Haudainville, près de Verdun, dans la Meuse. Quelques données chiffrées permettent de se faire une idée de l’ampleur de cet évènement organisé par l’association Connaissance de la Meuse : 250 acteurs, 1000 projecteurs, 900 costumes, des dizaines d’effets spéciaux et de décors impressionnants. Des moyens très importants mis au service de l’histoire, de la mémoire et de l’émotion avec des scènes dédiées à la vie dans une tranchée allemande, aux pompiers dans Verdun incendié ou bien encore des scènes de batailles qui saisissent aux tripes. Pour entretenir la flamme, les organisateurs s’attachent, tous les ans, à enrichir le spectacle avec de nouveaux tableaux. En juin et en juillet prochain, le public pourra ainsi découvrir trois nouvelles scènes bénéficiant d’incroyables effets spéciaux.

Les réservations sont déjà possibles, notamment via internet.
Mieux vaut ne pas tarder pour prendre ses billets pour l’une ou l’autre date : 21/22/28/29 juin et 5/6/12/13/19/20/26/27 juillet
Pour plus d’informations : spectacle-verdun.com