Joseph, agriculteur à la retraite, n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale. Il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme. Mais son fils et son compagnon meurent dans un crash d’avion. Et cela alors que le couple attendait une petite fille, encore lovée dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par les deux hommes. Joseph ne pense qu’à cette enfant. Aussi décide-t-il de quitter son village pour partir à la rencontre de la petite et de la jeune femme qui la couve. Fanny Chesnel signe un ouvrage tout en délicatesse, plein d’amour et d’humour aussi car les pérégrinations de Joseph ne sont pas simples. C’est le deuxième roman de cette écrivaine qui s’était fait remarquer pour son premier livre intitulée Une jeune fille aux cheveux blancs.  Marion Vernoux avait adapté le livre au cinéma avec le film rebaptisée les Beaux Jours, avec Fanny Ardant et Laurent Laffitte. Le berceau pourrait suivre une voix identique. Il est vrai que l’écriture de Fanny Chesnel qui est également scénariste, est très… cinématographique.

Aux éd. Flammarion