SORTIE LE 13 NOVEMBRE

Cinéaste du vécu, qui puise dans le réel le terreau de ses fictions, Pierre Creton est de retour avec un film aux accents de documentaire. Ancré dans sa Normandie natale, Le bel été raconte par petites bribes la vie commune de 7 personnages : un couple formé par Simon et Robert, leur amie Sophie, une adolescente, Flora, et trois migrants, Nessim, Mohamed et Wally, originaires du Soudan, de Guinée et du Mali, que Simon et Robert ont accueillis. Le 4e long-métrage du metteur en scène, après notamment Va, Toto ! (2017) – qui racontait l’amitié entre une vieille dame du pays de Caux et un marcassin – dépeint le quotidien de ce cercle intime, fait de cueillettes, de travaux dans les champs et de démarches administratives pour accueillir ces jeunes hommes qui ont traversé la Méditerranée dans l’espoir d’une vie meilleure. Mathieu Almaric, Sébastien Frère, Pauline Haudepin, Gaston Ouedraogo se donnent la réplique dans cette production lumineuse, simple comme la vie, et aussi agréable que son titre.