La bataille d’Austerlitz. 2 decembre 1805 (1810) – Toile de François Gérard (1770/1837)  Musée du Trianon (château de Versailles) / Crédits : © Photo RMN-Grand Palais

DOSSIER SPÉCIAL NAPOLÉON 1ER

 

Austerlitz constitue sans aucun doute la victoire napoléonienne la plus prestigieuse, celle qui a contribué à forger la réputation d’invincibilité de la Grande Armée. Une bataille qui est, aujourd’hui encore, étudiée et enseignée dans toutes les écoles de guerre du monde, à l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan notamment. À tel point qu’est née dans la grande école française, une tradition au nom sibyllin de « 2 S ». Elle tire son origine du calendrier spécifique dont les Saint-Cyriens font usage. En effet, depuis l’année 1805, désignée comme année zéro, chaque mois de l’année scolaire porte le nom d’une des lettres du nom AUSTERLITZ. Le mois d’octobre, début de l’année scolaire, est représenté par la lettre “A“. Le mois de novembre par “U“. Et ainsi de suite jusqu’à la lettre “Z“, pour le mois de juillet. De fait, le mois de décembre est désigné par la lettre “S“. Le 2 décembre, date anniversaire de l’emblématique bataille, devient dès lors le « 2 S », que les anciens de l’école célèbrent annuellement, ensemble ou de manière dispersée, quelles qu’en soient les circonstances et quelle que soit l’endroit où ils se trouvent.