(©DR)

CABANES FESTIVAL DE MOSELLE

Maïc Batmane, dessinatrice et graphiste, a initié deux groupes d’enfants du Centre Jacques Brel de Thionville et de la Maison d’Enfants à Caractère Social l’Ermitage à Moulins-lès-Metz à un travail autour du monstre et de l’hybridation. Grâce au collage, les enfants ont créé leur propre monstre, avant de réaliser à la main une monographie de leurs travaux grâce à la technique d’impression manuelle de la sérigraphie. « Comment agencer les formes pour créer un nouveau sens, réfléchir à des noms, un titre, à la façon de mettre en scène leur créature ont constitué une approche de la création graphique et de l’édition, décrit Maïc Batmane. Entre le temps de l’expérience et de la finalisation, les enfants ont pu connaître la satisfaction que l’on éprouve à réaliser un objet fini ».

Émilie Salquebre, photographe et vidéaste, a travaillé quant à elle sur une création vidéo, baptisée Mouvements contraires, avec les enfants de la MECS l’Ermitage. C’est le travail d’agencement des images animées qui a été cette fois-ci au cœur de leur pratique : grâce à des caméras embarquées, ils ont saisi des images dans divers contextes avant d’apprendre à créer une narration. « Le fait qu’ils ne voyaient pas ce qu’ils filmaient les amenait à s’interroger sur leurs mouvements, explique Émilie Salquebre. Nous avons conservé les erreurs, les accidents, qui font partie de cette réalité très liée à l’enfance qui se traduit par les images ; il s’agit d’un questionnement à la fois sur l’image et sur le mouvement ».

Mouvements contraires
Installation présentée dans le cadre de Moselle Incroyables Talents
Le samedi 17 octobre à partir de 19h aux Arènes de Metz. Entrée gratuite.