L'affaire SK1 de Frédéric Tellier © DR

L’affaire SK1 de Frédéric Tellier © DR

C’est l’affaire la plus complexe du 36 Quai des Orfèvres. Une traque de sept ans qui conduira à l’arrestation de Guy Georges, surnommé le tueur de l’est parisien, qui a violé et tué sept femmes. Ce retentissant fait divers des années 90 est porté à l’écran par Frédéric Tellier, lui même obsédé par cette histoire macabre. L’affaire SK1 revient sur cette enquête de longue haleine qui ne laissera pas indemne le jeune inspecteur Franck Magne, incarné par Raphaël Personnaz, qui en sera le principal architecte. Ce long-métrage mettant aussi en vedette Olivier Gourmet et Nathalie Baye, dans le rôle d’une avocate passionnée, s’inscrit dans la tradition des grands polars noirs français. Le film Police Python 357, dont on voit les affiches dans le film, compte parmi ses références.