(©DR)
Un repas sain et un sourire. C’est ce que l’association ADAPA entend apporter à domicile aux personnes âgées. Pour que ce projet se réalise, le Fonds ACEF pour la Solidarité lui apporte son soutien financier.

Après Active sur Lunéville, Nancy et Toul, l’association ADAPA, créée en 1960, propose toute une palette de services et d’aides à domicile en direction des familles, des personnes handicapées et des personnes âgées : ménage, transport et mobilité… Aujourd’hui, plus de 5 000 personnes sont ainsi accompagnées par les 600 salariés et les très nombreux bénévoles de l’association. Afin de répondre au mieux aux besoins et attentes de ces différents publics, l’ ADAPA développe régulièrement de nouveaux projets. Le dernier en date vise à mettre en place un service de portage de repas à domicile, en zone rurale, pour les personnes en perte d’autonomie.

L’ambition première est de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées qui souhaitent, pour une grande majorité, vivre chez elles, le plus longtemps possible. L’ ADAPA entend également proposer ce service aux personnes handicapées, malades ou en sortie d’hospitalisation et cela quelles que soient leurs ressources. À noter d’ailleurs qu’au-delà du service en lui-même et de la relation humaine qui l’accompagne, les repas seront équilibrés et diversifiés. Ils participent, à ce titre, à l’amélioration de la santé des personnes âgées ou malades qui renouent également avec le plaisir de « bien manger ».

L’étude de marché qui a été réalisée a permis de confirmer les besoins mais également la viabilité financière du projet, ce qui permettra de le pérenniser. Pour démarrer cette activité qui vient en complément des prestations d’aides à domicile, l’ ADAPA a besoin de 2 véhicules frigorifiques et d’un logiciel de gestion spécifique pour les prises de commandes et la facturation. Sollicité par l’ ADAPA, le Fonds ACEF pour la Solidarité lui a octroyé une aide de 2 000 euros afin de participer au financement du logiciel nécessaire à son bon fonctionnement.


BERNARD JAMBOIS, PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION ADAPA 54

Bernard Jambois (©DR)« Ce service est déjà proposé sur le Toulois et le Lunévillois. L’accueil est particulièrement bon, nous sommes au-delà de nos prévisions les plus optimistes. Ce qui est une bonne nouvelle car l’activité doit être rentable pour être pérennisée. Il est vrai que notre offre est pertinente en termes de prix (d’autant plus que le service donne droit à des réductions d’impôt et même à un avoir fiscal pour qui n’en paye pas) et de qualité car l’ambition est de ne servir que des repas équilibrés et bons.

Le livreur ne se contente également pas de déposer un plateau devant une porte, il prend le temps d’entrer chez les gens, de discuter et de s’assurer que tout va bien. Il y a donc un vrai intérêt sur le plan humain, aussi. Pour l’heure, nous avons embauché une personne pour assurer les livraisons mais d’autres embauches suivront si l’activité continue de se développer sur ce rythme ».