© DR

Fin novembre, environ 300 m2 de « forêt urbaine » ont été plantés sur un terrain situé à l’entrée du parc d’activités économiques Axisparc, à Mont-Saint-Guibert, en Wallonie. Avec trois arbres plantés au m2, qui pousseront sans entretien, l’ambition est de retrouver un morceau de forêt primaire pour améliorer la biodiversité et compenser l’impact environnemental de l’Axisparc en réduisant son empreinte carbone. Chaque m2 a été sponsorisé par une entreprise de l’association d’entreprises Alliance Centre BW, à hauteur de 60 euros. Et pour chaque m2 planté, ce sont 100 m2 de forêt qui sont plantés à Madagascar via l’ONG Graine de Vie. D’autres « forêts urbaines » sont d’ores et déjà annoncées. En ce qui concerne les arbres, le Gouvernement wallon s’est également fixé comme objectif de planter 4 000 kilomètres de haies au cours de sa mandature, soit un million d’arbres en cinq ans, pour renforcer le maillage écologique et contribuer à la sauvegarde de la biodiversité.