© Droits Réservés

À 11 ans, Ema prépare la sortie de son cinquième disque. Pour cette jeune chanteuse thionvilloise, plus qu’une carrière, c’est une occasion de grandir en vivant sa passion.

Tandis que les filles de son âge rêvent en regardant comédies musicales et émissions de radio-crochet, Ema pense déjà à l’écriture de son nouvel album. En sixième au collège de la Providence à Thionville, sa vie est rythmée entre devoirs et cours de chant. « J’apprends beaucoup, en technique vocale et en présence scénique, précise-t-elle. Chanter m’a aidé à m’ouvrir aux gens, à m’épanouir. Avant, j’étais très timide. » Sa carrière débute lorsqu’elle est repérée, à huit ans, lors d’un concours pour un disque au profit de l’association Docteur Sourire. Puis elle sortira successivement A mon Étoile et Acidulé où elle reprend Maître Gims, Joe Dassin, Rihanna ou encore Céline Dion et Marina Kaye, deux de ses chanteuses préférées. Ema aime les chanteuses à voix, « les chansons un peu mélancoliques, où je peux faire monter ma voix ».

Sa maîtrise vocale déjà impressionnante attire diverses propositions mais Aurore, sa maman-manageuse, veille : « On travaille avec des professionnels sérieux, des musiciens fidèles, on veut avant tout que cette expérience soit épanouissante et en aucun cas nocive. L’aspect commercial ne nous intéresse pas. » Aurore évoque avec fierté les 18 000 followers de sa fille sur Internet, et « les retours et les demandes enthousiastes des gens, qui sont une joie et une motivation pour Ema. » Celle-ci raconte avec enthousiasme ses concerts où elle peut « se défouler » notamment celui aux côtés de Jane Constance, gagnante de l’émission The Voice Kids. Aujourd’hui, la petite chanteuse prépare son cinquième album, à paraître début 2020. Pour la première fois, elle écrira des textes et des mélodies. « J’ai envie de parler de moi, de mon vécu, de choses auxquelles les gens pourraient s’identifier, indique Ema. Ce n’est pas facile, mais c’est un plaisir et un moyen de m’exprimer. »

www.emaofficiel.com