Peter Strobel © DR

Le Ministre sarrois des finances, Peter Strobel (CDU), a de quoi être de bonne humeur. En 2018, la région n’a non seulement contracté aucune nouvelle dette, contrairement aux calculs en amont, mais a également réussi à rembourser 70 millions d’euros avec un an d’avance sur les prévisions. Cependant, cet état de grâce n’est pas dû à la seule rigueur budgétaire du gouvernement régional mais aussi en grande partie à la conjoncture ayant permis des recettes supérieures aux estimations et aux taux d’intérêts très bas. Pas d’euphorie donc du côté du ministère où l’on assure que les excédents budgétaires de l’année passée continueront d’être consacrés au remboursement des dettes et non à des dépenses supplémentaires. Pour 2019, la Sarre prévoit de rembourser 80 millions d’euros. Et les efforts dans ce sens devraient encore s’intensifier au cours des prochaines années car au total, la région est endettée à une hauteur de 14 milliards d’euros.