Philippe Jaenada (© Sophie Andransen)

Philippe Jaenada a mené son enquête sur l’affaire Pauline Dubuisson. (© Sophie Andransen)

« La petite femelle », c’est Pauline Dubuisson. Dans les années 1950, cette jeune femme de 24 ans est devenue « célèbre » pour avoir assassiné son amant. Cette histoire inspira d’ailleurs Georges Clouzot pour son film La vérité, avec Brigitte Bardot. Pauline Dubuisson est un monstre, froid et calculateur. C’est en tout cas ainsi qu’elle est présentée, à cette époque. Est-ce la vérité ? Pas certain car personne ne prend alors le temps d’écouter ce qu’elle a à dire. Est-elle un monstre ? Ou, au contraire, une jeune femme libre dans sa tête et dans son corps que les circonstances et les soubresauts de l’Histoire ont broyée sans pitié ? L’auteur a mené l’enquête afin de lui rendre justice quant à sa vraie personnalité. « Ce roman est donc le récit de cette quête interminable, quasi obsessionnelle, que Philippe Jaenada a mené pour révéler la vérité la plus intime de cette femme », souligne son éditeur. Si l’enquête est minutieuse et sérieuse, Philippe Jaenada relate également comment cet important travail de recherche a modifié sa propre vie. Le récit de près de 700 pages, s’avère donc palpitant mais aussi plein d’humour et d’autodérision.