C’est fait ! Après 4 ans de travaux, le département de la Moselle est désormais intégralement couvert par la fibre optique.

Le 10 juin dernier, à Volmerange-lès-Boulay, le Président de Moselle Fibre, Patrick Weiten, également président du Conseil départemental de la Moselle, a rassemblé tous les acteurs et partenaires impliqués dans le déploiement réussi et intégral de la fibre optique sur le département. Pour construire ce réseau et mener à bien cet ambitieux projet, le syndicat mixte Moselle Fibre, maître d’ouvrage et propriétaire du réseau, s’est appuyé sur l’expertise d’acteurs reconnus : le Groupement d’entreprises Easy Fibre composé des entreprises Axians – Sogea Est – Sogetrel et piloté par Jean Philippe Crouzet. L’implication des collectivités membres a également été exemplaire. Il est vrai que de nombreux territoires ruraux étaient impatients de pouvoir retirer les pleins bénéfices qu’offre un accès au Très Haut Débit (THD) en toute circonstances tant en ce qui concerne l’imagerie médicale, la télésurveillance que les cours en ligne ou le télétravail, la situation sanitaire ayant eu pour effet d’attiser de nouveaux besoins.

La satisfaction du Département de la Moselle est d’autant plus forte que la population est au rendez-vous. Courant juin, le réseau commercialisé par Moselle Numérique, comptabilisait déjà plus de 55.000 abonnés et la barre des 60.000 clients sera franchie courant juillet. Le taux de pénétration moyen sur le réseau atteint ainsi 44 %. À titre de comparaison, au niveau national, ce taux est en moyenne autour de 20 %. Preuve que la fibre était attendue ! En termes de commercialisation, l’intégralité des 50 zones est d’ores et déjà ouverte à la commercialisation, représentant près de 160.000 logements.

Pour rappel, pour se connecter au réseau, les Mosellans ont le choix de leur opérateur puisque Orange, SFR et plus récemment Bouygues Telecom, ont développé des offres fibre sur diverses zones du territoire. Le réseau construit par Moselle Fibre étant totalement ouvert et neutre, d’autres opérateurs nationaux, régionaux et locaux pourraient d’ailleurs venir enrichir encore les possibilités de se connecter. Plus de 120 M€ ont été investis dans ce projet devenu réalité, dont 15 millions par le Département de la Moselle. Si le chantier est terminé, la mission de Moselle Numérique ne l’est pas. Le syndicat mixte reste mobilisé pour accompagner les Mosellans dans leur « connexion » mais également sensibiliser et former aux usages des nouvelles technologies les publics qui peuvent parfois se sentir perdus face aux évolutions technologiques.

Pour tout savoir : www.moselle-numerique.fr