Judith Cohen-Solal et Jonathan Hayoun ont sillonné la France à l’écoute des communautés juives présentes dans les villes d’extrême droite, de Béziers au VIIe secteur de Marseille, de Fréjus à Hayange, en Moselle, pour comprendre comment le « Rassemblement National » a tenté de séduire les Juifs de France. Et cela en se positionnant comme le bon partenaire du combat contre l’antisémitisme. Et tant pis s’il faut pour cela faire oublier que le Front National a été l’ennemi juré de la communauté juive et que son dirigeant mythique continuait de multiplier les « petites phrases » à son encontre. Le duo a ainsi engrangé plusieurs dizaines de témoignages de représentants de la communauté juive mais également d’élus frontistes, et a remonté le fil de l’histoire du FN. « Ce livre raconte comment, malgré toutes ses tentatives, le Front National n’a pas réussi à séduire les Juifs de France. Voici l’histoire de cette défaite, l’une des plus emblématiques de Marine Le Pen », précisent les auteurs.

Aux éd. Grasset