© DR

Le 6 septembre, la Région Grand Est a dévoilé la marque Lorraine destinée à promouvoir la région au-delà de ses frontières. Reste maintenant à faire en sorte que les Lorrains se l’accaparent.

Propriété de la Région, d’Agria Grand Est (association qui réunit les professionnels de l’agroalimentaire sous la bannière La Lorraine notre signature » ) et de Lorraine Tourisme, la marque Lorraine a été « créée pour promouvoir la Lorraine et s’adresse à ceux qui veulent valoriser l’excellence du territoire et de la destination touristique », est-il précisé sur le petit guide qui accompagne son lancement. « Audace, excellence, sincérité et ouverture », telles sont les valeurs et les forces « revendiquées par les Lorrains », (dixit le même document) et sur lesquelles il importe donc de se rassembler pour mieux révéler (c’est la « signature ») le visage de la Lorraine en dehors de ses frontières. Et c’est en capitalisant sur les filières identifiées et porteuses de croissance que sont le luxe et le savoir-faire (artisanal, industriel), le tourisme, la culture, l’enseignement universitaire et la gastronomie et agro-alimentaire, que le collectif s’y prend. Comme cela implique une mobilisation générale, du grand public comme des acteurs économiques, tous sont invités à devenir des ambassadeurs et même des « révélateurs ». L’union sacrée a tout de même du plomb dans l’aile puisque Patrick Weiten, le président du Conseil département de la Moselle qui s’est récemment doté de sa propre marque de territoire avec MOSL, n’a pas assisté au lancement de la marque et n’entend pas en faire la promo. 140 000 euros ont été investis dans l’élaboration et la création de la marque Lorraine et de son logo qui joue sur le « or » de Lorraine. Pour la couleur, une valeur sûre : le blond doré de la mirabelle. Une campagne de promotion nationale est programmée.