la-blonde-aux-yeux-noirs (© DR)Benjamin Black, alias John Banville est un passionné de littérature des années 50 et une excellente plume. Mais toucher à un monstre sacré de la littérature (ou du cinéma d’ailleurs) est toujours un pari risqué. Dans son cas, c’est plutôt réussi. Grand fan de Chandler devant l’éternel, l’auteur irlandais ressuscite son grand héros Philip Marlowe. On retrouve le détective privé en petite forme, un peu blasé. Un beau matin, Clare Cavendish passe la porte de son bureau et lui fait du charme pour qu’il retrouve son amant disparu. Marlowe ne le sent pas et il a bien raison ! Mais il ne résistera pas à la tentation.