© DR

La fusion de Karstadt et Galeria Kaufhof inquiète les employés de Sarrebruck qui craignent que l’un des magasins soit fermé. Mais dans la capitale sarroise, les frontaliers pourraient faire pencher la balance.

Ce sont deux enseignes de grands magasins bien connues des frontaliers qui viennent faire leur shopping à Sarrebruck : situés chacun à un bout de l’artère piétonne de la Bahnhofstraße, Karstadt et Galeria Kaufhof font partie des magasins phares de la ville. Cependant, ces dernières années, sur le plan national, les deux entreprises ont beaucoup souffert de la concurrence en particulier venant du commerce en ligne. Afin de mieux faire face, les deux enseignes ont décidé de fusionner. Le but : déployer des synergies et bien sûr, faire des économies. Pour les employés, cette fusion est un coup dur étant donné que les deux magasins proposent une offre très semblable de produits, il est possible qu’un grand nombre de magasins ferme. Pour l’instant, la direction du groupe n’a pas voulu faire de déclaration concernant les conséquences de la fusion pour les clients et le personnel mais des rumeurs courent parlant de jusqu’à 5000 postes qui seraient supprimés essentiellement chez Galeria Kaufhof. Les plus grandes craintes concernent les villes qui comptent les deux filiales dans un périmètre réduit. C’est le cas de Sarrebruck. Pour le centre-ville de la capitale sarroise, la fermeture de l’un de ces établissements à trois étages chacun serait un coup dur car il semble très compliqué dans la conjoncture actuelle de retrouver un acquéreur ou un bailleur pour un bâtiment de cette ampleur. Cependant, les frontaliers français pourraient bien permettre la survie des deux enseignes. En effet, ce sont des clients fidèles qui viennent s’ajouter aux Sarrois et participent à permettre aux deux enseignes de garder la tête hors de l’eau. Il n’est donc pas exclu que malgré la logique de fermeture des doublons, Sarrebruck parvienne à conserver les deux enseignes qui devraient alors différencier leurs gammes de produits pour s’affirmer chacune dans un domaine.