SORTIE LE 7 FÉVRIER 2018

Deux parents qui se disputent la garde de leur enfant. Voilà le postulat de base du premier film de Xavier Legrand, qui s’était fait remarquer en 2014 en remportant le César du meilleur court-métrage avec Avant que de tout perdre, mettant en scène Léa Drucker et Denis Ménochet. On retrouve ce tandem dans Jusqu’à la garde, un long-métrage d’une tension incroyable qui aborde le thème de la violence conjugale.

D’un bout à l’autre de cette histoire dépouillée de musique, où les bruits du quotidien participent au climat anxiogène, le spectateur absorbe cette peur qui ronge la femme et le fils d’un homme en butte à la violence et à la souffrance. Léa Drucker compose une Miriam parfaite, oscillant entre force et fragilité, tandis que son partenaire à l’écran trouve sans doute avec cette fiction le meilleur rôle de sa carrière. Avec ce drame familial à l’atmosphère étouffante, Xavier Legrand souhaitait sensibiliser le public à un fléau qui fauche deux femmes tous les deux jours en France. Nul doute qu’avec ce coup de maître, l’objectif sera atteint.