jules (©DR)Les amoureux de comédie romantique vont assurément apprécier. Précisons tout de même d’emblée que Jules est un chien. Chien guide, ce labrador a pour maitresse Alice, une séduisante trentenaire. La vie est belle mais va virer à la catastrophe. Tout démarre à l’aéroport d’Orly où la jeune femme se rend à Nice pour se faire opérer afin de recouvrer la vue. Elle prend alors le temps de s’acheter quelques macarons. Elle est séduite par la voix du vendeur, Zibal (qui est en fait un scientifique de génie) un homme que le chien apprécie lui aussi. Alors quand on interdit à Alice d’embarquer avec son chien, tout part en vrille. Pas insensible aux charmes d’Alice, le vendeur vole à son secours. Avec Jules, il reste cloué au sol, tandis qu’elle s’envole. Alice retrouve la vue. Reste ensuite à faire en sorte que le trio finisse par être réuni. Jules, « le plus roublard des chiens d’aveugle » prend les choses en « pattes ». Il commence par fuguer de chez son nouveau maître pour retrouver Zibal dont il devient le « pire cauchemar ». Ensemble, le duo part ensuite à la recherche d’Alice. C’est drôle, émouvant, tendre dès lors que l’on est disposé à … plonger.