©Droits Réservés

Monté sur la scène à l’âge de huit ans pour ne plus jamais en redescendre, Jordan Henriet-Wolff alias Doug, 23 ans, a choisi l’humour pour s’exprimer face au public. Une passion qu’il perçoit comme une forme de partage : « Si le one-man show demande de l’expérience et du travail pour s’améliorer, c’est grâce au public que l’on découvre qui on est sur scène et que l’on se construit. » Pendant plus d’une heure, il évoque son vécu dans le spectacle « Adopté » : l’occasion « d’installer un univers » et de susciter aussi bien l’émotion que le rire.

Lui qui a débuté il y a quatre ans au café-théâtre La Scène à Metz joue désormais une ou deux fois par mois, aussi bien dans la région qu’à Paris. Déjà récompensé par plusieurs prix, la plus grande satisfaction de celui qui a grandi avec les sketches de Jamel Debbouze et de Gad Elmaleh est d’avoir foulé à plusieurs reprises la scène du Jamel Comedy Club à Paris : « un rêve d’enfant ! ». A Metz, Jordan suit les cours de Jocelyn Dailly à La Fabrique afin d’améliorer son écriture et sa façon d’occuper la scène. « On est un collectif qui s’entraide beaucoup pour affiner nos techniques. L’objectif est de faire le plus de scène possible : c’est ce qu’il y a de plus jouissif pour moi. »

Facebook : Doug Jordan Henriet-Wolff