Sur OCS Saison 3

Jeune homme de 31 ans nonchalant à l’allure d’un éternel adolescent, Julien (Sébastien Chassagne) se voit dans l’obligation de retourner vivre chez sa mère à Chaville, en banlieue parisienne, faute de moyens financiers. Ce Tanguy des années 2010 croise par hasard Marie, son amour de jeunesse. Celle-ci lui annonce au cours d’un rendez-vous galant dans un restaurant chinois qu’il est le géniteur de son fils de 15 ans (Théo Fernandez). Dans le but premier de reconquérir Marie, Julien décide alors d’assumer son rôle de père, lui qui a pourtant tout d’un ado immature. Fini les grasses matinées, les jeux vidéos jusqu’à pas d’heure, et les joints : il est temps pour le jeune homme de devenir adulte. Sébastien Chassagne livre une interprétation touchante et pleine d’humour de ce trentenaire maladroit et paumé. La saison 3 promet un personnage un peu moins irresponsable qu’auparavant, bien que toujours dépassé par la parentalité et la vie d’adulte.