La Commission européenne a choisi d’intensifier ses préparatifs en vue de la saison des incendies de forêts de 2021.

« Chaque année, les incendies de forêts représentent un risque de catastrophe important pour toute l’Europe. La saison des incendies est intense, longue et les zones propices aux incendies s’étendent vers le nord. En prévision de la saison des incendies de forêt de cette année, nous devons faire tout ce qui est nécessaire pour réduire l’incidence des incendies », souligne le commissaire à la gestion des crises, Janez Lenarčič, à propos des nouvelles dispositions prises en la matière, par la Commission européenne. Cette dernière anticipe ainsi un risque d’incendies de forêt pour la saison qui devrait être supérieur à la moyenne en raison des températures qui sont susceptibles d’être plus élevées que la moyenne, de juin à septembre, dans la région méditerranéenne. « La saison pourrait également connaître une baisse des précipitations, notamment en Europe centrale et dans de nombreuses régions de la Méditerranée », précise aussi la Commission.

Concrètement, pour aider les pays membres à faire face à tout incendie de grande ampleur, elle a mis en place une flotte européenne renforcée avec des avions et des hélicoptères mis à disposition par les États membres dans le cadre du mécanisme RescEU. La flotte sera composée d’avions bombardiers d’eau fournis par la Croatie (2), la Grèce (2), l’Italie (2), l’Espagne (2), ainsi que de six hélicoptères de lutte contre les incendies mis à disposition par la Suède. Ces aéronefs viennent s’ajouter à l’avion bombardier d’eau fourni par la France et aux deux avions bombardiers d’eau fournis par la Suède, qui font partie de la flotte rescEU à long terme. Les avions sont positionnés stratégiquement en Croatie, en France, en Grèce, en Italie, en Espagne et en Suède. La Commission annonce également avoir publié des lignes directrices à l’intention des États membres pour qu’ils renforcent leurs mesures de prévention contre les incendies.