Ce mois-ci, Honoré de Balzac s’invite dans les salles de cinéma. Adapté du roman éponyme de ce dernier et appartenant à La Comédie Humaine, œuvre monumentale de cet auteur, Illusions perdues raconte l’histoire de Lucien Chardon, un jeune homme qui naît et grandit à Angoulême au temps de la Restauration. Ce dernier a soif de reconnaissance sociale et de gloire littéraire. Une fois monté à Paris, il décide d’emprunter le nom de jeune fille de sa mère, « De Rubempré », persuadé que la particule lui ouvrira les portes des cercles littéraires et de la vie mondaine. Rêvant de devenir écrivain, les difficultés qu’il rencontrent le font se raviser : il s’engage dans le monde du journalisme et rencontre un certain succès. Mais ses aventures sentimentales et la situation politique des plus instables plongent bientôt notre antihéros ambitieux dans un profond désarroi : la chute est proche. Dans le rôle de ce séducteur opportuniste, on retrouve Benjamin Voisin (Été 85). À ses côtés, Cécile de France, Vincent Lacoste ou encore Xavier Dolan se glissent dans les costumes d’époque.

Retrouvez Illusions perdues au cinéma dès le 20 octobre.