(© Steve Gillet)
La seule évocation de son nom suffit à faire frémir d’enthousiasme les cinéphiles : Hans Zimmer, l’un des plus grands compositeurs actuels de musiques de films, part pour la première fois en tournée avec un show musical et visuel qui fera étape à la Rockhal en mai.

Aux côtés de John Williams et Howard Shore, Hans Zimmer est probablement le plus emblématique des compositeurs de musique de films hollywoodiens. Il s’est particulièrement illustré ces vingt-cinq dernières années en offrant quelques-uns des thèmes les plus marquants du monde des blockbusters, tels que Pearl Harbor, la Ligne rouge, Broken Arrow, Mission : Impossible 2, Pirates des Caraïbes, ou encore Inception, Interstellar et la trilogie Batman de Christopher Nolan, dont il est le compositeur attitré. Ridley Scott fit également appel à lui pour de nombreux métrages, de Black rain à Thelma et Louise en passant par Gladiator ou La Chute du faucon noir. Son studio Media Ventures, qu’il fonde en 1989 dès son arrivée aux États-Unis, permettra à des compositeurs émergents de s’illustrer, à l’image de John Powell sur Volte-face de John Woo. En 1994, il réalise sa première bande originale pour un film d’animation, le Roi lion, pour lequel il obtient un Oscar.Il est remarqué pour la première fois au milieu des années 80 par Barry Levinson, qui vient le chercher en Angleterre pour réaliser la bande originale de Rain Man. Ce premier grand succès le fera remarquer des studios : Hans Zimmer, musicien autodidacte né à Francfort et qui a débuté dans la publicité, enchaînera alors les collaborations prestigieuses. En 1994, il réalise sa première bande originale pour un film d’animation, le Roi lion, pour lequel il obtient un Oscar. Un domaine dans lequel il s’illustrera largement dans les années à venir : c’est sur sa musique que s’animent les personnages de Gang de requins, Madagascar ou Kung-fu panda. Largement reconnu par la profession, il collectionnera au fil des ans deux Golden globe, trois Grammy et un Academy Award, avant de recevoir en 2003 le prestigieux prix Henry Mancini pour l’ensemble de son œuvre. Hans Zimmer ne monte sur scène qu’en de très rares occasions, notamment l’an dernier à Londres, où il donne deux concerts qui le convaincront d’entamer sa toute première tournée en 2016 : Hans Zimmer live on tour fera étape dans dix-huit villes d’Europe. Accompagné de son propre groupe, d’un orchestre symphonique et d’un chœur, le compositeur, aux claviers ou à la guitare (pour interpréter Mombassa tiré de la bande originale d’Inception) promet aussi la présence de quelques invités de prestige à ses côtés. Ce concert à grand spectacle, scénographié par Mark Brickman (Pink Floyd, Nine Inch nails, le Cirque du Soleil) constitue une expérience aussi bien visuelle que musicale, agrémentée d’un imposant show lumières et vidéo. Des compositions les plus épiques et flamboyantes aux atmosphères captivantes, en passant par des registres plus intimistes, cette tournée promet un grand rendez-vous avec la musique et le cinéma. 

Face au succès rencontré par les deux premières dates prévues
les 22 et 23 mai, qui affichent complet,
la Rockhal propose un troisième concert exceptionnel le 21 mai.
www.rockhal.lu


LAFEMMELIGHT-(©DR)FIGURE FATALE

La Femme fait partie de cette nouvelle scène pop française qui submerge les étiquettes avec une énergie jubilatoire, brouille les pistes pour offrir uniquement de pures sensations musicales : synth-pop, surf wave, Psycho tropical Berlin, titre de leur premier album sorti en 2013… les mélanges ne font pas peur à la Femme. La vague naît à Biarritz, sur la plage, où Marlon et Sacha, fondateurs du groupe, se produisent pour un festival de surf, avant de traverser le pays pour échouer à Paris. Dès lors, la Femme sera une entité changeante, un groupe dont la composition évolue sans cesse. Furieusement rétro, rappelant les grandes heures de la pop française des sixties, nomade, adoptant les sonorités les plus exotiques, la Femme est un OVNI au charme troublant, un personnage baroque aux visages multiples, maniant une poésie étrange. On plonge sans hésiter dans ses grands yeux à l’attraction hypnotique.

Le 20 avril à la Rockhal d’Esch-sur-Alzette.