E.Hiddemann- Hendrik Beikirch à Neunkirchen © Susanne Renk

Si vous passez par Neunkirchen, arrêtez-vous à l’angle des rues Bahnhof et Wellesweiler, dans le centre-ville. C’est là, sur la façade à pignon d’une maison, que l’artiste allemand Hendrik Beikirch a réalisé une fresque monumentale. Intitulée E Hiddemann, elle rend hommage aux forçats de la métallurgie locale à travers la figure d’un ouvrier, plus précisément Bobo Lutze, qui a travaillé 37 ans dans la fonderie de l’usine sidérurgique de Neunkirchen. Réputé mondialement pour son art urbain, caractérisé par des œuvres gigantesques – comme à Busan en Corée du Sud, où son portrait de 70 mètres de haut, représentant un vieux pêcheur, est considéré comme la plus grande fresque murale d’Asie – Hendrik Beikirch avait déjà vu son travail mis en lumière à la Völklinger Hütte de Völklingen, un complexe industriel classé au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.