Anke Rehlinger©DR

En Sarre, nombreux marchés de Noël font les frais de la reprise de l’épidémie de coronavirus. Dans la restauration, les professionnels appréhendent la saison froide.

Le traditionnel spectacle du Père Noël volant surplombant le marché de Sarrebruck dans son traineau, le marché de Noël médiéval de St. Wendel qui attirent des visiteurs de toute la région ne sont que des exemples parmi d’autres : alors que le nombre de cas de coronavirus repart légèrement à la hausse en Sarre, les organisateurs de nombreuses manifestations populaires ont déjà annoncé leur annulation pour cet hiver. En plus des processions de St. Martin en novembre et des festivités de l’Avent en décembre, plusieurs associations de carnaval ont même déjà tiré un trait sur la saison qui normalement se prolonge jusqu’à mardi gras. Alors que les températures ont sensiblement baissé ces derniers temps, les restaurateurs sarrois appréhendent également la saison froide. Si les clients étaient revenus en bon nombre dans leur établissement, c’était en grande partie dû aux terrasses dont ils avaient pu augmenter la surface. L’hiver s’annonce rude d’autant plus que de nombreuses communes de la région, dont la capitale Sarrebruck, avaient déjà interdit l’usage des parasols chauffants pour des raisons écologiques. La fédération des restaurateurs a certes demandé à la municipalité de revoir ce choix au vu des circonstances exceptionnelles mais celle-ci reste sur sa position. Afin de soutenir cette branche durement touchée par les conséquences de la pandémie, la Ministre sarroise de l’économie Anke Rehlinger (SPD) a tout de même annoncé débloquer trois millions d’euros pour un programme de relance. Dans le monde médical également, les professionnels s’apprêtent à faire face à un hiver difficile entre la grippe et la deuxième vague de coronavirus. D’ores et déjà, l’ordre des médecins soutient la proposition du Ministre fédéral de la Santé, Jens Spahn (CDU), de proposer des lieux ou des horaires de consultations réservés aux patients présentant des symptômes de Covid afin de limiter le risque de contaminations dans les cabinets médicaux.