© Fly – Pixel

Situé sur une commune frontalière, le site des Hauteurs de Spicheren offre un superbe panorama s’étendant au-delà de la frontière allemande. Sur ces hauteurs eurent lieu deux grandes batailles : celle du 6 août 1870, qui a fait 9 000 victimes, et celle du 21 février 1945 opposant allemands et américains. A l’endroit-même où Adolf Hitler a prononcé son discours à la nation allemande, le 24 décembre 1939, se dresse aujourd’hui un char américain ayant participé à la libération de la ville, marquant la victoire sur le national-socialisme. Depuis l’imposante Croix du Souvenir français jusqu’à la Chapelle de la réconciliation, construite sur un ancien bunker, les chemins et sentiers forestiers environnants permettent de parcourir un haut-lieu du tourisme militaire. Aux cotés d’ouvrages défensifs préservés, de multiples stèles et monuments dédiés aux régiments allemands mais aussi aux troupes américaines, érigés après 1870 jusqu’à la fin des années 1990, côtoient le cimetière franco-allemand ou encore le cimetière allemand de 1870. Très prisé des promeneurs, les Hauteurs de Spicheren sont aussi un lieu de mémoire et d’histoire aujourd’hui symbole de la liberté et de la réconciliation franco-allemande, à l’image du monument de l’Europe, construit sur place en 1993.