SORTIE LE 5 AOÛT 2020

Une comète, ça peut être sympa à observer, sauf quand cette dernière menace de saccager la Terre et révéler au passage le pire de la nature humaine. Voilà résumé, en gros, la dernière offrande de Ric Roman Waugh, Greenland – Le dernier refuge. Vous l’aurez compris, on navigue ici en pleine catastrophe, avec, en maître de cérémonie, l’ancien Spartiate Gerard Butler, un habitué des rôles musclés, qui était déjà à l’affiche du précédent long-métrage du cinéaste américain, La chute du Président, sorti en 2019. Le scénario (à peine plus épais que du papier à cigarette) : une comète est sur le point de s’écraser sur la Terre et provoquer un cataclysme sans précédent. Un père de famille décide de se lancer dans un périlleux voyage avec son ex-épouse et leur fils pour rejoindre le dernier refuge à l’abri du désastre.