© DR

Huit établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) du nord de la Lorraine ont choisi de se rapprocher pour créer le Pôle Métropolitain Frontalier (PMF) du Nord Lorrain qui a officiellement été lancé le 1er janvier dernier. Ces territoires comptent au total 337 000 habitants et génèrent près de 70 % des 90 000 Lorrains qui franchissent tous les jours une frontière pour aller travailler. « Nous ne voulons pas être une nouvelle strate », a notamment souligné Pierre Cuny le président de la communauté d’agglomération Portes de France-Thionville, lors de la présentation du pôle « notre but est de faire remonter des idées, des solutions sur les problématiques frontalières. Il y avait un vrai besoin d’être visibles, nous avons assez subi ». Le PMF a choisi de focaliser son action autour de 4 axes : la mobilité, le développement économique, la santé, et la petite enfance.