Josiane Chevalier et Jean Rottener© DR -Région Grand Est

La gestion des conséquences économiques et sociales issues de la crise sanitaire de la Covid-19 implique un dialogue social revisité, dans la durée et en pleine confiance entre les partenaires. Pour y répondre, la Région et l’État créent une « Conférence sociale territoriale ».

Mi-juin, Josiane Chevalier, préfète de la région Grand Est et Jean Rottner, président de la Région Grand Est, ont réuni les partenaires sociaux du territoire avec pour ambition de renforcer et de promouvoir le dialogue social afin de favoriser la relance de l’activité et atténuer les effets de la crise économique et sociale. Pour ce faire, une instance régionale de dialogue social a été créé : la Conférence sociale territoriale. Lieu d’échange et de propositions, cette instance se réunira plusieurs fois par an pour coconstruire, dans la durée, un nouveau modèle de dialogue social à l’échelle du Grand Est. Différents chantiers prioritaires ont été identifiés et constitueront les prochains axes de travail : développer les expérimentations locales dans les territoires, favoriser le développement de l’emploi et de la formation pour les jeunes du Grand Est et développer une organisation du travail et promouvoir le dialogue social. « Une deuxième conférence sociale se tiendra, dès cet automne, avec l’ensemble des partenaires sociaux sur les bases des échanges et des propositions exprimés à l’occasion de cette première rencontre. Dans l’intervalle, 3 groupes de travail seront constitués qui pourront permettre d’établir une feuille de route commun », précise la Région.