© DR

Le Grand Est doit faire face, comme partout en France, à la diminution du nombre des professionnels de santé et au vieillissement de la population. Face à ce constat, la Région et ses partenaires vont favoriser le déploiement de solutions de télémédecine.

La Région, l’État et l’Assurance maladie entendent coordonner leurs actions pour déployer de manière cohérente les solutions de télémédecine dans le Grand Est. Une feuille de route télémédecine a été définie pour la période 2021-2023. Pour faciliter un accès égal aux soins des habitants du Grand Est, l’ouverture de 100 nouveaux sites de télémédecine (en plus des 100 existants) est programmée. Pour accompagner la création des sites de télémédecine, de multiples actions sont programmées. Il est notamment prévu d’informer les patients sur les dispositifs de télémédecine déployés en Grand Est, de réaliser un diagnostic de l’existant des besoins sur les territoires, de créer des formations en télémédecine pour les professionnels de santé qu’ils soient étudiants ou en activité ou bien encore de sensibiliser des collectivités locales à la télémédecine comme un outil au service de l’accès aux soins. « En parallèle, la Région poursuit également le travail engagé depuis 2016 visant à soutenir la création, l’aménagement et l’extension des Maisons de santé pluriprofessionnelles dans les zones déficitaires en soins », précise la collectivité. Pour rappel, ces maisons regroupent dans un même lieu des médecins généralistes et/ou spécialistes ainsi que des professionnels paramédicaux (infirmières, kinésithérapeutes, diététiciennes, etc.).