(© Marsalis Wynton)

Né dans le berceau du jazz, à la Nouvelle-Orléans, au sein d’une famille de musiciens, Wynton Marsalis pratique la trompette dès l’âge six ans. Il fait ses classes aussi bien au sein des « marching bands » qu’en étudiant le répertoire classique : à 14 ans, il joue le Concerto pour trompette de Haydn aux côtés du New Orleans Symphony Orchestra. À sa majorité, il rejoint New York où il intégrera d’abord les prestigieux Jazz messengers d’Art Blakey, avant de jouer avec Herbie Hancock. Son sens du swing, sa conscience aiguë de la musique et de l’histoire de sa communauté alliés à cette connaissance de la musique classique caractérisent le charismatique musicien, parrain du festival Jazz in Marciac. Considéré comme l’un des trompettistes les plus brillants de sa génération, il représente une certaine idée du classicisme jazz. Pour ce concert à la Philharmonie de Luxembourg, Wynton Marsalis se produira accompagné d’un pléthorique ensemble de cuivres, en quatuor avec Dan Nimmer au piano, Carlos Henriquez à la basse et Ali Jackson à la batterie.

Le 15 février à la Philharmonie de Luxembourg.
www.philharmonie.lu