Le dessinateur Charlie Zanello à la bibiothèque de Richemont © Dpt57 – Le labo des histoires Grand Est / DR

Depuis le mois de février, le Département de la Moselle offre à tous les adolescents de 11 à 18 ans la chance d’être repérés par des professionnels de la bande dessinée via l’Opération BD. Les plus talentueux pourront rencontrer un éditeur lors du prochain Festival BD au Château de Malbrouck.

Être repéré par des professionnels de la bande dessinée. C’est un rêve qui peut parfois devenir réalité. Comment ? En participant par exemple à l’Opération BD initiée par le Département de la Moselle. Lancé le 18 février dernier, cet événement s’adresse à des adolescents âgés de 11 à 18 ans. Les volontaires ont jusqu’au 16 mai prochain pour envoyer une planche originale au format A4. Ceux qui le souhaitaient ont pu bénéficier d’un accompagnement sur mesure pour réaliser leur propre bande dessinée, puisque le Département, en partenariat avec le Labo des histoires Grand Est (voir ci-dessous), a organisé une vingtaine d’ateliers animés par deux professionnels de la bande dessinée : Eric Chapuis et Charlie Zanello. Le premier, qui cumule les casquettes d’auteur, illustrateur et designer indépendant à Metz, a travaillé pour des maisons d’édition reconnues comme Casterman et Fluide Glacial. Ce passionné d’histoire planche actuellement sur une bande dessinée bâtie autour d’un fait historique dans le Metz de la Première Guerre mondiale. Le second, un habitué des apéros graphiques organisés par Le Carré des bulles (une librairie spécialisée dans le 9e art basée à Metz), a signé Dedans le Centre Pompidou-Metz, un reportage-BD humoristique sur la vie du musée d’art contemporain, qui paraîtra le 6 avril aux éditions Dargaud. Lui aussi a été publié dans la revue Fluide Glacial, et il lui arrive régulièrement d’intervenir auprès de publics variés dans le cadre d’ateliers de dessin, que ce soit dans des mairies, des écoles ou encore des prisons. Tous deux ont mis leur imagination, leur expérience et leur savoir-faire au service de 80 jeunes, répartis dans neuf bibliothèques du réseau départemental de lecture publique, aux quatre coins du territoire mosellan. À savoir Amnéville, Bouzonville, Guénange, Jouy-aux-Arches, Petit-Réderching, Porcelette, Réding, Richemont et Sarrebourg. Les adolescents des Maisons de l’enfance à caractère social (MECS) n’ont pas été en reste puisque des ateliers leur ont été proposés dans leurs locaux. À l’issue de l’Opération BD, les planches réalisées par les apprentis dessinateurs seront exposées dans les bibliothèques et médiathèques, au mois de juin, dans le cadre de la manifestation départementale Les InsoLivres, prévue du 26 mai au 1er juillet et qui se traduira par plus de 300 animations en lien avec le 9e art. Les plus talentueux auront la chance de rencontrer un éditeur professionnel lors du prochain Festival BD au Château de Malbrouck, programmé du 8 au 10 juin, et pourront visiter l’exposition Les 70 ans du journal Tintin : la saga des jours heureux.

Pour postuler : http://moselia.moselle.fr


LES LABOS DE LA TRANSMISSION

L’association nationale dédiée à l’écriture sous toutes ses formes, le Labo des histoires, fondée en 2011 à Paris par Philippe Robinet, a pris ses  quartiers dans la région Grand Est en 2015, dans les locaux du Théâtre de la Manufacture-Centre dramatique national de Nancy. Cette structure, présente aussi bien en France métropolitaine (dans le Pas-de-Calais et les Alpes notamment) qu’en Outre-Mer, offre une grande variété d’ateliers gratuits destinés aux jeunes de moins de 25 ans, dispensés par des professionnels de l’écriture : écrivains, journalistes, professeurs, scénaristes, éditeurs et illustrateurs. Pour la petite histoire, le premier labo du genre a vu le jour aux États-Unis, à San Francisco, sous l’impulsion de deux écrivains réputés, Dave Eggers et Ninive Calegari, qui souhaitaient partager leur passion de l’écriture avec les nouvelles générations. Forte de son succès, l’initiative s’est vite étendue à d’autres villes du pays, avant de s’exporter à Londres en 2010.