Huit ans après sa mort, le parrain de la soul James Brown avait droit à son biopic, gracieuseté de Tate Taylor, réalisateur entre autres de La couleur des sentiments (2011 ). Get on Up revient sur la vie mouvementée de cet artiste flamboyant, avec l’assentiment de sa famille, ce qui explique sans doute pourquoi ses problèmes de consommation et de violence conjugale y apparaissent brièvement. Raconté de manière non chronologique, le biopic donne à voir l’homme derrière la légende, en particulier cette volonté herculéenne qui caractérisait Mister Dynamite. Fiasco à sa sortie sur les écrans, ce Get on Up soigné mérite toutefois d’être vu, ne serait-ce que pour la performance étincelante de son interprète principal Chadwick Boseman (Black Panther), qui s’était déjà prêté au jeu de la bio filmée en 2013 dans 42, où il incarnait le célèbre joueur de baseball Jackie Robinson.