SORTIE LE 13 JANVIER 2016

Trois-ans après l’iconoclaste Réussir sa vie, compilation de courts-métrages absurdes, Benoît Forgeard signe son premier long-métrage avec Gaz de France, qui aurait pu repartir avec la palme du film le plus bizarre au dernier Festival de Cannes. Cette critique à peine voilée de la communication politique met en scène Philippe Katerine, sorte d’alter égo du cinéaste. L’histoire se passe dans un monde proche du nôtre, où cet artiste singulier est un chanteur de variétés devenu président de la République. Victime très tôt d’une chute de popularité radicale, il se retrouve pris en otage par une équipe de conseillers en communication qui s’échinent contre vents et marées à faire remonter sa cote, dans un sous-sol qui sert en grande partie de décor à cette production réglée comme du papier à musique malgré les apparences.