Il s’agit du 2ème roman de l’auteur new-yorkais. Sandy Mulligan est un auteur à l’inspiration sinusoïdale. Il est dans le creux de la vague et décide de changer d’air en s’évadant dans une maison de campagne en plein Michigan. Là, il rencontre une journaliste Kat Danhof et John Salteau un conteur amérindien. Chacun garde des petits secrets qui vont voler en éclat à la suite d’un meurtre commis dans le voisinage. L’enquête s’avère rapidement ennuyeuse mais la plume talentueuse de Christopher Sorrentino donne du relief à ses personnages. Il brosse avec humour et un zeste calculé de caricature l’écrivain aspiré par les vicissitudes de sa profession, un Hank Moody à peine moins trash et infantile.