SORTIE LE 13 AVRIL 2016

Après Le Labyrinthe du silence, un autre film s’intéresse au procès d’Auschwitz mené par l’Allemagne d’après-guerre contre les criminels nazis. Et plus particulièrement à ce procureur juif et homosexuel qui dut affronter bien des obstacles et des oppositions pour combattre l’oubli, lui que l’on accusait d’être habité par la vengeance, alors qu’il se disait guidé par l’humanisme et la volonté d’informer ses compatriotes. Car il est question de mémoire, mais aussi de justice, dans Fritz Bauer, un héros allemand. Le cinéaste Lars Kraume centre son récit sur la traque menée par ce personnage hors normes pour mettre sous les verrous Adolf Eichman. L’action se situe en 1957 à Buenos Aires en Argentine, où l’officier SS se cache. Alors que les tribunaux allemands préfèrent tourner la page plutôt que le soutenir, le juge va faire appel au Mossad, les services secrets israéliens, pour mener à bien sa mission. Un combat qui transformera cet homme brisé et pessimiste.