À LA PHILHARMONIE LUXEMBOURG


La rencontre entre le pianiste Fred Hersch et le trompettiste italien Enrico Rava consacre l’union de deux maîtres de la mélodie au tempérament lyrique. Un duo de prestige pour un concert intimiste.

C’est une belle balade à laquelle nous convient deux des plus grands noms du jazz mondial. Leur projet de duo avait été contrarié par leurs agendas respectifs, puis par la situation sanitaire. Fred Hersch et Enrico Rava ont finalement pu écumer les festivals cet été avant de poursuivre leur tournée dans les salles européennes. Le premier est incontestablement l’un des pianistes de jazz les plus doués de notre époque. A la fin des années 70 et au début des années 80, Fred Hersch joue avec Art Pepper, Stan Getz, Lee Konitz ou encore Charlie Haden. En trois décennies, il sera nominé une quinzaine de fois aux Grammy Awards et réalisera pas moins d’une trentaine d’albums. Quant à Enrico Rava, figure du jazz en Italie, il œuvra entre les États-Unis (avec Paul Motian, Pat Metheny, Carla Bley…) et l’Europe, via son quintet avec Paolo Fresu et au sein du prestigieux label ECM dont il est l’un des grands noms du catalogue.

Le trompettiste italien entretient une passion pour le chant qui s’accorde parfaitement avec le sens de la mélodie de son complice américain. En duo, ils ont pu offrir des relectures de chansons mythiques telles que I’m Getting Sentimental over you, popularisée par Ella Fitzgerald, Cheek to cheek, composée en 1935 pour Fred Astaire et Ginger Rodgers, ou encore des standards appréciés de Sinatra. Il rendent également hommage à Miles Davis, qui a inspiré Enrico Rava dans sa jeunesse, avec le fameux Round midnight, ou à Antônio Carlos Jobim, l’un des créateurs de la bossa nova. Par cette exploration du jazz mondial, Fred Hersch et Enrico Rava offrent en fait bien plus qu’une balade : un voyage plein d’émotions où la maîtrise des deux musiciens rime toujours avec le plaisir de jouer.

Le 29 octobre à 19h30, Salle de musique de chambre

http://www.philharmonie.lu