© DR

Franck Courtès a été portraitiste et photographe reporter pendant près de 30 ans. Il a sillonné le monde et a photographié des dizaines de stars et autres personnalités. Ses photos ont été publiées par les plus grands magazines et ont fait l’objet de multiples expositions. Mais, depuis quelques années, il a remisé ses appareils pour se consacrer à l’écriture.  En 2013, il a notamment publié un recueil de nouvelles intitulé Autorisation de pratiquer la course à pied (Ed. Lattès). Un an plus tard, chez le même éditeur, parait son premier roman Toute ressemblance avec le père. Puis, en 2016, il publie un deuxième roman Sur une majeure partie de la France (JC Lattès) qui évoque le destin de deux enfants « de la campagne ». En début d’année, est sorti un livre très différent : La dernière photo (JC Lattès).  Dans cet ouvrage, Franck Courtès délaisse le roman pour raconter son parcours de photographe, comment il a perdu la foi en ce métier qui le passionnait, pourquoi il s’en est, finalement, détourné.

La dernière photo, aux éd. JC Lattès