© DR

Les conclusions du dernier rapport sur l’état des forêts en Rhénanie-Palatinat sont de mauvais augure. Les experts ont examiné presque 4000 arbres de la région et ont constaté que 84 % d’entre eux sont en souffrance. L’année précédente, le taux d’arbres malades était de 73 %. Les espèces les plus menacées sont les épicéas et les sapins. L’une des principales causes pour cette augmentation drastique du nombre d’arbres malades est le pullulement des coléoptères. Ils sont entre autres tenus responsables d’avoir endommagé quelques 500.000 mètres cubes de bois en seulement un an. Le climat extrême avec une période particulièrement chaude du printemps jusqu’en octobre et le manque de précipitations ainsi que les conditions atmosphériques ont favorisé le développement de ces insectes parasites en Rhénanie-Palatinat. Les dégâts sont évalués à près de 20 millions d’euro rien que pour cette région.