Aux commandes de son food-truck le Circuit gourmandJulie Thalmann sillonne la Moselle pour proposer ses burgers réalisés avec des produits locaux, dans des zones souvent délaissées par la restauration.

Il aura fallu deux ans à Julie Thalmann pour se décider à lancer son affaire sur roues : après un BEP et BAC pro cuisine puis un BTS Hôtellerie, elle décroche quelques contrats et stages mais l’envie d’indépendance la démange. Cependant, pas question de se lancer sans réfléchir. « J’ai monté un dossier très solide pour être crédible auprès des banques, explique la jeune femme de 27 ans. Au final, ça a payé puisque quatre établissements m’ont proposé des prêts. » Julie réunit également une somme sur la plate-forme de financement participatif Kisskissbankbank : son food-truck est alors prêt à démarrer. Son concept : des burgers, frites et desserts 100% faits maison avec des produits locaux. Le pain vient de Cattenom, la viande d’un élevage de Rochonvillers, les fromages de la ferme Les Grands vents à Kirsch-lès-Sierck et de la Chèvre’rit à Apach, les œufs et pommes de terres de la Ferme de Neufchef… même les boissons sont locales : bières et sodas viennent tous des Brasseurs de Lorraine. « Au début on me disait : « tu n’arriveras jamais à utiliser uniquement des produits locaux », mais pour moi c’était incohérent de faire les choses à moitié, explique Julie. Au final, des liens se sont tissés avec les producteurs et je n’ai aucun mal à réunir tous mes ingrédients. » Au menu, burger classique crudités/emmental, burger végétarien avec galette de haricots et légumes, le Mosellan et son fromage affiné, le Vosgien, incontournable best-seller, ou encore le Burger du moment : le Barbecue.

Dès l’été 2017, le succès est fulgurant : les premiers soirs, le Circuit gourmand est en rupture de stock. Dominique, le compagnon de Julie, également cuisinier, qui devait seulement donner quelques coups de main, s’embarque à fond dans l’aventure. Tous deux sillonnent la Moselle à la rencontre des clients, à Yutz, Boulange, Kuntzig, Cattenom et Stuckange actuellement. Un succès tel qu’ils ont été remarqués et primés par l’agence Moselle Attractivité lors de leur venue sur le site du dernier Moselle Open. « Les avantages du food-truck : son coût et le fait que l’on peut changer d’emplacement, mais notre plaisir, c’est le contact, précise Julie. Là où nous allons, les gens sont contents de nous voir : on leur propose une autre restauration que ce qui est disponible dans les villages, à deux pas de chez eux. Dans ma famille, ça cuisine beaucoup : une transmission que l’on poursuit aujourd’hui auprès de nos clients. »

Facebook : @LeCircuitGourmand