Saint-Pétersbourg. Des années 1880 jusqu’à sa condamnation à mort en 1909, pour l’assassinat de près de 300 hommes, on découvre et suit Léna, une jeune femme russe du peuple, amoureuse du futur Lénine. Paris. 2017.  Jeanne est une octogénaire, ancienne coutière. Manipulée toute sa vie par les hommes, elle a réussi à approcher un grand écrivain à succès, un être avide de reconnaissance, un homme volage. Jeanne s’est s’immiscé dans sa vie jusqu’à pouvoir lui murmurer à l’oreille, l’idée de son nouveau roman. Ces deux femmes, ces deux hommes et bien d’autres personnages encore, le lecteur est invité à les découvrir, à les suivre, à voyager en leur compagnie, entre le passé et le présent, entre Paris et Saint-Pétersbourg. Au fil des pages, des destins se voilent et se dévoilent, des histoires se nouent et dénouent, sous la plume d’Eve de Castro qui, comme à son habitude, veille à surprendre son lecteur, alors que sonne l’heure du dénouement. Ecrivain et scénariste à succès, Eve de Castro a écrit de nombreux livres. Récemment, elle a notamment signé Le Roi des ombres (Robert Laffont, 2012), Joujou (Robert Laffont, 2014) et Nous, Louis, Roi (L’Iconoclaste, 2016).

Aux éditions Robert Laffont