Exodus Gods and Kings de Ridley Scott © DR

Exodus Gods and Kings de Ridley Scott © DR

L’ancien Batman Christian Bale affronte Joel Edgerton (Warrior, Gatsby le magnifique) dans le nouveau film épique de Ridley Scott, Exodus : Gods and Kings. Sur grand écran, ça donne Moïse contre le pharaon Ramsès. Le réalisateur de Gladiator propose une relecture de cette histoire tirée de l’Ancien Testament qui a déjà inspiré le 7ème art, et notamment Cecil B. DeMille, avec Les Dix Commandements, incarnés par Charlton Heston. L’interprétation de Christian Bale s’en démarque totalement. L’acteur livre une prestation autrement plus radicale dans cette nouvelle version. Radicale, comme l’ont été ses propos à l’endroit de Moïse lors d’une conférence de presse à Los Angeles. Il avait alors décrit le personnage biblique comme « un schizophrène en puissance », mais aussi un individu barbare. De quoi s’attirer les foudres des associations catholiques aux Etats-Unis, lesquelles avaient déjà peu goûté la récente adaptation de l’arche de Noé par Darren Aronofsky, et pour laquelle Christian Bale avait été pressenti avant de laisser sa place à Russel Crowe.