Laurence Barraqué est née dans les années 1960. Elle a été éduquée et a grandi dans l’idée selon laquelle être un homme c’est tout de même… mieux. Et cela génère bien des questions en tant que fille, que femme.

« C’est une fille… Oui oui, c’est bien aussi.  Une fille. Voilà, c’est dit, c’est fait. Le champagne va rester dans la 403. Un garçon, il aurait assisté au premier bain pour le plaisir de voir flotter le sexe avantageux. Tandis qu’une fille… Rien à voir ». Avec Fille, Camille Laurens raconte une vie de fille, puis de femme, en la personne de Laurence Barraqué. Fille de médecin et d’une mère au foyer, Laurence grandit avec sa sœur, dans les années 1960 à Rouen. « Vous avez des enfants ? demande-t-on à son père. – Non, j’ai deux filles », répond-il. Naître garçon aurait sans doute facilité les choses. Un garçon, c’est toujours mieux qu’une garce. Puis Laurence devient mère dans les années 1990. Être une fille, avoir une fille : comment faire ? Que transmettre ? Fille aborde de multiples sujets intimes auxquels toutes les femmes sont confrontées : le désir de maternité, la sexualité, la féminité, les rapports mère-fille… Ce roman questionne aussi sur ce que c’est que d’être une jeune fille dans les années 60 et 70, éduquée dans l’idée que les hommes sont supérieurs. Camille Laurens aborde tous ces sujets avec délicatesse et justesse, sans grands discours mais au travers de situations intimes. Elle met aussi en lumière l’importance des mots dans la construction d’une vie. Camille Laurens est née le 6 novembre 1957 à Dijon. Elle poursuit ses études avec une orientation littéraire. Elle est agrégée de Lettres et a enseigné. L’auteure a publié une vingtaine d’ouvrages, parmi lesquels Dans ces bras-là (prix Femina 2000) et Celle que vous croyez (Gallimard, 2016). Elle est traduite dans plus de trente pays.

Fille par Camille Laurens, Éd. Gallimard